Externaliser, c’est euthanasier

No Comments

Depuis plusieurs années, l’externalisation est un sujet souvent débattu, voire à la mode, dans la mesure où ses thuriféraires expliquent qu’elle permet de réaliser d’importantes économies. Et, dans une époque où la question de la dette (pour les États) et de la rentabilité financière (pour les entreprises) est centrale dans un certain nombre de débats, elle peut apparaître comme un efficace remède à nombre de maux.

De plus, en ayant le mérite de confier à des spécialistes des tâches que l’organisation maîtrise mal (ou du moins qu’elle déclare mal maîtriser), cette opération permet de recentrer chacun sur son « cœur de métier » sans que ce dernier soit toujours clairement défini.

Source

Si des doutes quant à sa pertinence se font jour, l’argument des clauses de réversibilité vient alors à la rescousse, prouvant (ou voulant prouver) que l’organisation, consciente des enjeux, conserve une porte de sortie car elle envisage un retour en arrière, ce qui lui permet de garder la main (théoriquement) sur ce qu’elle externalise.

Mais ces arguments sont-ils vraiment pertinents ? L’externalisation n’est-elle pas une perte de souveraineté qu’il sera par la suite difficile de reconquérir ?

Read More

Categories: Entreprise Étiquettes :

Merlin le manager (4)

No Comments

Et voici un nouveau billet de la catégorie Merlin le manager, qui s’approche, toutes proportions gardées, des Gérard du cinéma, quand bien même cette éminente distinction a été attribuée pour la dernière fois en 2012.

Qui sera aujourd’hui à l’honneur ? Le premier d’entre nous ! Jupiter ? Non, bien sûr ! Jupiter est au-delà de nous, dans un monde qui nous est à jamais inaccessible ! Non, le premier d’entre nous loge à Matignon (celui de Paris et non des Côtes D’Armor).

Source

Que se passe-t-il dans cet hôtel particulier au ton sûrement feutré, et ou tout ne doit être qu’ordre et beauté, luxe calme et volupté ? Et bien, pas tant de volupté que cela, puisque nous apprenons que le premier d’entre nous a perdu six secrétaires en un an.

Que se dit-il donc sous les ors de la République ? « Tu ne reviens pas demain. Je n’ai rien à te reprocher mais je crois que tu n’es pas à la hauteur et que tu es trop stressée. »

Read More

Categories: Management Étiquettes :

RIP SAIP

No Comments

Ainsi donc, alors que le débat national sur la bioéthique est clos mais que la rédaction des synthèses est en cours, le gouvernement a décidé de faire partir, dans la discrétion, l’application SAIP. J’avais exposé, il y a un peu moins de deux ans, les pièges de la rapidité de la conception d’une telle application. Puis, la persistance de ses problèmes, prouvant ainsi qu’un projet débutant mal ne peut se rétablir que par miracle.

Source

Mais comme la religion ne peut être à l’honneur dans une époque qui se veut laïque, le miracle du fonctionnement normal de SAIP n’a pas eu lieu.

Le gouvernement a donc procédé à l’ultime injection compassionnelle. Tout cela était en fait couru d’avance, tant les défauts de conception et d’organisation initiale du projet étaient flagrants : précipitation, absence de redondance, faible qualité de service annoncée, et surtout direction de projet inexistante une fois le projet lancé. Cela fait beaucoup pour un seul projet, comme si le ministère de l’Intérieur voulait prouver qu’il pouvait faire mieux (ou pire) que celui de la Défense (de l’époque) avec Louvois.

Read More

Categories: numérisation, protection

Anon

No Comments

Ce billet n’est pas dédié à une étude animale, comme son titre pourrait le laisser croire (il lui manquerait alors un accent circonflexe), mais à quelques éléments relatifs au film d’Andrew Niccol, sorti cette année. Rappel : Andrew Niccol est le réalisateur de Bienvenue à Gattaca (1997), Simone (2001), Time out (2011) ainsi que le scénariste de The Truman Show (1998). C’est donc un habitué des films traitant des u et dystopies, selon le point de vue que l’on adopte.

Comme son titre le laisse supposer, la trame principale du film est la question de l’anonymat dans un futur indéterminé.

Source

Indéterminé mais qui ne semble pas si loin de notre époque, car si les bureaux dans lesquels les personnages principaux du film (des policiers) travaillent sont d’une tristesse époustouflante voire déprimante (les murs sont en béton nu), le lieu principal de l’action est une ville de notre époque, les moyens de transport étant également contemporains.

Il ne sera pas question ici d’une critique du film en bonne et due forme, mais d’exposer quelques éléments intéressants, tirés des dialogues et soulevant quelques questions relatives à la vie privée et donc à l’anonymat.

Read More

Balade forensique

2 Comments

De récents débats, souvent passionnés, ont en commun d’avoir eu, comme point central bien que rarement mentionné clairement, les sciences forensiques.

Celles-ci sont appelées implicitement en renfort d’une décision, pour asseoir scientifiquement son bien-fondé et donc appuyer sa conformité aux lois, réglements, voire coutumes en vigueur.

Si leur utilisation dans la résolution des crimes fait l’objet d’un consensus1, l’extension de la notion de crime2 et celle subséquente de la volonté de judiciariser un nombre sans cesse croissant de faits devraient avoir pour conséquence une utilisation de plus en plus fréquente des sciences forensiques.

Ainsi, à chaque fois que l’on veut connaître l’auteur d’un fait, donc à chaque fois qu’en cyber on parle d’attribution, ou lorsque sur un théâtre de guerre un camp veut prouver au reste du monde la culpabilité de l’autre, ou encore lorsqu’un pays veut prouver qu’un autre ne respecte pas ses engagements, on devrait faire appel aux sciences forensiques.

Source

Désigner un coupable peut cependant fort bien se passer de sciences forensiques, l’humanité a fonctionné pendant des années selon ce schéma. Et les sciences, ou le plus souvent leurs praticiens, ne sont pas exempts de reproches, tels Hayne et West au Mississipi dans les années 19903.

À quoi bon alors s’encombrer de ces sciences ? Simplement parce qu’elles aident à discerner le vrai du faux, le probable du moins probable, laissant toute liberté au décideur de choisir comme il le souhaite

Ce billet a pour objectif, non d’exposer en détail ce que sont les sciences forensiques, leur variété plaiderait alors pour une (longue) série d’articles, mais d’exposer quelques éléments utiles à leur meilleure compréhension. Ceci pour tenter d’éviter que n’importe quel usurpateur se drape de l’aura de ces sciences pour partager ses biais.

Read More

Categories: droit, Etat Étiquettes : ,

Lectures printanières

No Comments

Le printemps est arrivé, sors de ta maison ! chantait Fugain en son temps.

Mais comme on ne peut se fier au temps, il vaut parfois mieux rester chez soi. Pour y faire quoi me demanderez-vous ? S’y adonner à la lecture, par exemple !

Vous trouverez donc quelques articles intéressants ci-dessous.

Read More

Categories: Lectures

D’après vous, les dirigeants français sont-ils réellement conscients des nouvelles menaces pesant sur une entreprise moderne ?

No Comments

Une (autre) fois n’est pas coutume ce blog servira (encore) de support à autre chose que les sujets habituellement traités : des éléments de correction d’un devoir.

Source

La même école de commerce parisienne qui m’a déjà confié quelques cours, me les a confiés en 2 classes décalées dans le temps. Qui dit 2 classes dit 2 examens, voici donc le corrigé du sujet qui figure en titre de ce billet.

Read More

Categories: Examens

Vent numérique

No Comments

Peut-être avez-vous remarqué l’inanité de certains discours de certains lorsqu’ils décident de s’atteler (en paroles, pas en action, bien sûr) au numérique, au cyber, mais surtout pas à l’informatique car ce dernier sujet est réputé trop technique donc indigne d’eux.

Source

M’étant inspiré du célèbre pipotron pour énarques, je vous livre celui-ci, tout de mon cru, qui vous permettra de briller en société, l’espace d’un instant. Rassurez-vous, si vous ne connaissez rien au domaine, comme il y a de grandes chances que vos interlocuteurs partagent votre ignorance, nul n’aura l’outrecuidance de vous la faire remarquer. De même, nul n’aura l’outrecuidance de vous dire que vous brassez du vent.

Read More

Categories: Humour

Merlin le manager (3)

No Comments

L’actualité ne mollit pas !

Voilà déjà le 3° manager qui a les honneurs de ce blog !

Vu les qualités requises pour être à l’honneur dans cette rubrique, il semble pertinent que certains révisent (apprennent) les leçons de base du management, avant même de se lancer dans le management avec le numérique, vu leurs lacunes.

Source

Le suspens n’est plus à son comble, il s’agit effectivement de Zuckerberg, patron de Facebook, fournisseur de Cambridge Analytica.

Read More

Categories: Management Étiquettes :

Une hirondelle ne fait vraiment pas le printemps

No Comments

C’est le printemps ! Les hirondelles sont de retour et volent (bas).

Cette année, reconnaissons qu’il est spécial : son froid, sa grève des trains, la mise en examen d’un ancien président qui disait (justement) que plus personne ne remarquait les grèves en France, etc., etc.

Source

Tout pareil sur le front de la cyber : « il faut que tout change pour que rien ne change. » Il y a peu, je vous ai compté la mésaventure de Saint-Gobain et de NotPetya. La direction de l’entreprise avait juré que, dorénavant, il y aurait un avant et un après NotPetya. J’étais un peu sceptique, car on nous a déjà asséné un avant et un après Stuxnet, Wannacry, TV5Monde, etc., etc.

Mais Saint-Gobain a fait ce qu’elle a dit. Il y aura pour elle un avant et un après, car depuis ils cherchent un responsable sécurité / sûreté. Intéressant. Bonne réaction ! En uoi consiste ce poste ?

Read More