Été

No Comments

Voici le billet mensuel sans thème bien précis, regroupant tout ce qui est inclassable ou serait l’occasion de trop nombreux petits billets. L’été, temps idéal pour se poser et se livrer à la réflexion.

source.

Quelques histoires drôles d’abord :

  • la CIA débarque sur les réseaux sociaux. L’avant-garde était-elle constituée de la NSA ?
  • Trouverez-vous l’emploi fictif mentionné dans cet article ?
  • Quand la contre-attaque sert à détourner l’attention. Va-t-on lui renvoyer les déclarations d’Obama : ce n’est pas de notre faute si nous sommes bons ?

Puis quelques points divers :

  • une illustration actuelle du refus de la course à la modernité.
  • Un article un peu étonnant : les logiciels sont de moins en moins faillibles, mais leur vulnérabilité augmente de 6,5 %. A défaut de pouvoir s’attaquer directement aux logiciels, de mieux en mieux sécurisés selon Microsoft, les cybercriminels se tournent directement vers les utilisateurs qu’ils tentent de tromper. Si le logiciel est sécurisé, même un analphabète ne devrait pouvoir être piraté, non ?
  • Assiste-t-on à un début de réveil sur la question de la sensibilité des données personnelles ? Recommander que le problème soit pris en compte par l’UE semble être une version moderne du dicton gaulois « pour enterrer une question, créons un comité ad hoc. »
  • Informatique dans les nuages, mais problèmes bien réels. Et un observatoire des pannes du cloud.
  • Quand une panne « mineure » peut causer des problèmes graves.
Categories: Lectures Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

one × = nine