Santiago et big data

No Comments

Fidèles lecteurs, le blog n’était pas fermé, j’étais simplement sur la route de Compostelle, en plein pays basque où, pendant une semaine, j’ai eu la sensation de marcher avec un arrosoir qui se déversait sur ma tête… Et depuis ?

Camino

Et bien, je vous invite au colloque que j’organise avec Olivier Kempf et Bruno Teboul, directeur scientifique de Keyrus sur le thème de la donnée et du big data.

Encore un colloque sur le thème du big data ? Pff pourriez-vous dire !
Mais il ne sera pas comme les autres !

Au lieu de se pencher sur la technique, ses usages, le développement économique qu’il permet (bref les lieux communs), une étude de la donnée sera d’abord effectuée. Qu’est-ce qu’une donnée pour un informaticien ? Pour un économiste ? Et pour un philosophe, l’homme est-il réductible à des données ?

Ensuite, nous passerons de la donnée aux données, à leur production massive dans les villes connectées, via l’internet des données, pour aborder les questions fondamentales de la véracité et de la propriété des données. Les données produites sont-elles vraies, à qui appartiennent-elles ?

Après la pause de midi (nous sommes gaulois !) nous verrons de quelle façon la stratégie d’entreprise peut être impactée par cette production massive de données avant de voir comment celle de l’État l’est.

Original, non ?

Alors n’hésitez pas à vous inscrire, les places sont comptées (150 places ouvertes au public) et nous en sommes déjà à la moitié.
Faites vite, cela en vaudra la peine !

Categories: Réflexion Étiquettes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *