Le joli mai

No Comments

En ce début de mois de mai, l’actualité est intéressante. Examinons la d’un peu plus près.

source.

Le mai le joli mai en barque sur le Rhin
Alors que toute la classe politique française s’escrime à justifier mollement la future loi sur le renseignement (comme si cela ne servait à rien le résultat du vote étant connu à l’avance), nos voisins teutoniques viennent de se prendre les pieds dans un scandale. Et là, stupeur, le renseignement ne servait pas uniquement à lutter contre le terrorisme : Dans sa quête d’information, le renseignement américain s’est intéressé à des grands groupes industriels sensibles comme EADS ou Eurocopter, à des responsables politiques allemands ou à l’administration français, écrit Der Spiegel, sans donner plus de détails. Selon le journal, le BND l’y a aidé. On nous aurait menti ?

Ryanair vient de se faire pirater quelques fonds mais en aurait tiré les conséquences : La compagnie s’attend à ce que ces fonds lui soient reversés rapidement et a pris des mesures pour éviter que ce type de transfert ne se reproduise. Moins de tapage médiatique que pour TV5, est-ce dû au fait qu’ils attribuent cette attaque à des chinois ?
Qui donc a fait pleurer les saules riverains

L’Empire se soucie de la protection de son informatique industrielle (ou de production). Ces systèmes industriels, dont le fonctionnement repose largement sur le déploiement de systèmes Scada, sont en effet éminemment stratégiques et trop peu protégés. C’est en substance ce que rappelait Keith Alexander, ex-dirigeant de la NSA, lors d’une conférence au Texas ayant pour thème l’énergie. Désillusion pour notre orgueil national, nous ne figurons pas parmi les pays capables de mener une telle attaque : Keith Alexander a cité 5 pays qu’il juge capables de mener à bien une attaque de cette ampleur : les États-Unis, l’Angleterre, Israël, la Russie et l’Iran. Il se méfie de nos capacités d’espionnage, mais pas d’attaque. Peut-être faudrait-il moins gloser sur les termes et se concentrer sur l’action ? Encore que, LIO, cela fait un peu « ami, ami, amicalement vôtre »… Quant à la Corée du nord responsable de l’attaque contre Sony Pictures (paraît-il), Keith Alexander considère l’attaque comme « primitive » et estime que celle-ci aurait pu être évitée.
Or des vergers fleuris se figeaient en arrière

Audio-visuel Au milieu de son inepte production audio-visuelle (l’interview qui tue par exemple), l’Empire encourage (ou du moins ne décourage pas) le travail des scénaristes. Je l’avoue, le résultat est mitigé.
Ainsi, le film Hacker (Blackhat en vo) de Michael Mann (sorti cette année) a un point de départ intéressant (le piratage informatique d’une centrale nucléaire suivi par une action contre la bourse), mais ensuite tout part en vrille. Bref, il mérite de ne pas aller le voir.
Par contre, la série CSI Cyber se laisse regarder, nonobstant les raccourcis nécessaires à la compréhension de M et Mme Michu. si vous ne l’avez pas encore regardée, en voici le générique :

Les pétales flétris sont comme ses paupières

Et n’oublions pas le rapport 2014 d’activité de la CNIL. Je le détaillerai dans un autre billet.
Suivaient une roulotte traînée par un âne

Pour finir, je ne résiste pas au plaisir de vous donner l’intégralité du poème d’Apollinaire :

Le mai le joli mai en barque sur le Rhin
Des dames regardaient du haut de la montagne
Vous êtes si jolies mais la barque s’éloigne
Qui donc a fait pleurer les saules riverains

Or des vergers fleuris se figeaient en arrière
Les pétales tombés des cerisiers de mai
Sont les ongles de celle que j’ai tant aimée
Les pétales flétris sont comme ses paupières

Sur le chemin du bord du fleuve lentement
Un ours un singe un chien menés par des tziganes
Suivaient une roulotte traînée par un âne
Tandis que s’éloignait dans les vignes rhénanes
Sur un fifre lointain un air de régiment

Le mai le joli mai a paré les ruines
De lierre de vigne vierge et de rosiers
Le vent du Rhin secoue sur le bord les osiers
Et les roseaux jaseurs et les fleurs nues des vignes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *