Stratégie

No Comments

La stratégie est à la mode, surtout ces derniers temps. Après la stratégie numérique du gouvernement, dont j’ai déjà dit dans quelques billets précédents ce que j’en pensais, la stratégie est revenue sur le devant de la scène pour lutter contre le califat.
Attardons-nous quelques instants sur ce terme.

Source.

La définir est difficile, même si pour le dictionnaire c’est l’art de diriger et de coordonner des actions pour atteindre un objectif ou encore l’art de planifier et de coordonner l’action des forces militaires d’un pays pour attaquer ou pour défendre.

Il n’y a pas de problème de définition alors, me direz-vous. Presque, car wikipedia estime fort justement que le mot « stratégie » et le qualificatif « stratégique » sont parfois appliqués de façon abusive à différents domaines ou notions. Ils sont ainsi souvent utilisés dans des situations où d’autres termes — plus modestes et plus spécifiques — tels que « politique », « idée », « concept », « plan », « alliance » ou « tactique » seraient en réalité plus appropriés.

Qu’en penser, et que faire alors ? Comme il serait présomptueux de donner une définition qui satisfasse tout le monde, je préfère illustrer ce bref billet par deux extraits de la série Homeland, qui la définissent par ce qu’elle n’est pas.

Sans oublier qu’elle s’élabore donc en conservant à l’esprit une notion de durée.

 

Elle ne se confond pas avec un programme ou un recueil de bonnes pratiques, elle doit donc être définie et ne peut se contenter d’être implicite. Sinon, le risque est de transformer les interlocuteurs en poisson rouge quand on leur demande de la définir précisément.

Categories: Réflexion Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ eighty = eighty five